Antoinette Fouque - Site MLF


Antoinette Fouque - Site MLF

L'éditrice ouvre une première boutique dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris et y vend les livres publiés par des femmes. Dès 1973, cette femme de lettres crée sa maison d'édition, baptisée Les Editions des femmes, et en même temps les Librairies des femmes sur Lyon, Paris et Marseille. Espaces d’échanges, les boutiques de livres créées par Antoinette Fouque (antoinettefouque-mlf) sont ouvertes jusqu'à minuit. En côtoyant les cercles intellectuels,, Antoinette Fouque s'aperçoit combien les femmes n'occupent qu'une place mineure dans le domaine du livre.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

C'est à Marseille que se passe son enfance. De sa jeunesse passée dans un quartier populaire, Antoinette Fouque conservera toujours un fort enracinement à gauche. Le père d’Antoinette Fouque est un militant syndicaliste.

Antoinette Fouque se démarque de Simone de Beauvoir et ce qu'elle défend dans "Le deuxième sexe". Evidemment, l'auteure a prêté sa plume à plusieurs ouvrages collectifs comme "Portraits choisis" ou "Génération MLF 1968-2008". Dans plusieurs ouvrages, Antoinette Fouque expliquece qui est pour elle la féminologie.

l’Observatoire de la Misogynie et Le Collège de Féminologie ont été fondés par Antoinette Fouque. Au siège des Nations Unies mais aussi dans le monde entier, la militante lutte pour les droits des femmes. Ayant reçu les plus prestigieuses décorations nationales, cette militante de toujours décède à Paris au début de l'année 2014. Avec le MLF lors d’une manif sous l’Arc de Triomphe, Antoinette Fouque agite une banderole sur laquelle est écrit : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ».

Antoinette Fouque, une militante et des mouvements

Antoinette Fouque a lutté tout au long de son existence pour faire évoluer le droit des femmes. Afin de prévenir une récupération par les partis, la marque MLF a été déposée. Cette théoricienne du féminisme figure parmi les militantes qui ont créé le Mouvement de Libération des Femmes.

Dans l'hémicycle européen, Antoinette Fouque est vice-présidente de la commission des droits de la femme. Elle lance l’Alliance des Femmes pour la Démocratie à l'occasion du bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme. Antoinette Fouque se présente sur la liste des radicaux de gauche lors des élections européennes, elle est députée durant cinq années. En ce début de XXIe siècle, les droits des femmes sont encore en danger et l'AFD se bat pour endiguer la montée des extrémismes.